2ème candidate du Pays de Loire

Mis à jour : févr. 18

Je m'appelle Gaëlle alias Lady Honey Doll, j'ai 40 ans et je vis dans le Maine-et-Loire ou je suis assistante dans un cabinet d'architectes à Angers.

Crédit photo Patrick Blanvilain "PB Photo"

Ta passion te vient d'où ?

J'ai eu le déclic l'année dernière lors d'un relooking lors d'un salon vintage à Angers. Mais j'y baigne malgré moi depuis des années et sans aller jusqu'au bout de mes limites. J'ai toujours rêvé depuis que je suis petite de porter des "robes qui tournent", j'ai toujours rêvé d'avoir des yeux de biches. Mais je n’ai jamais vraiment osé, même pour une soirée à thème. Et l’année dernière, j’ai osé. Je me sens vraiment moi-même et épanouie depuis ce déclic, je me sens en total harmonie avec ma philosophie de vie, depuis que j'ai mis les pieds dans ce milieu, et j'en ai le retour, au vu des sourires et compliments que je reçois, depuis que je me suis révélée.


Quelle sont tes influences dans le rétro-vintage ? Mes influences sont vastes et s'étendent des années 20-30 aux années 60. Des années folles pour les tenues de soirées, aux tenues des années 40 à 60 pour ma vie de tous les jours. Je peux m'inspirer de Marylin Monroe, Audrey Hepburn, Brigitte Bardot, Jackie Kennedy, en passant par Betty Page, Dita von Teese, Jane Mansfield, Rita Hayworth... tellement d'icônes aussi éblouissantes les unes que les autres, avec des atouts et caractères qui leur sont propres à chacune. J'ai grandi en regardant "Grease", "Dirty Dancing", "retour vers le futur", ou encore "les hommes préfèrent les blondes" maintenant je fais découvrir ces films à mes enfants et je regarde d'autres films ou séries tels que "les demoiselles du téléphone", "la fabuleuse, Mademoiselle Maisel", ou encore "peaky blinders". Les films sur la seconde guerre mondiale, "Pearl Harbor", "Gatsby"... autant de films qui m’inspirent et dont je rêve de porter certaines tenues. J'achète mes tenues dans des boutiques rétro spécialisées ou non la mode étant un éternel recommencement les styles vintages reviennent au goût du jour. Je suis à l'affut de tenues vintages lors des salons ou en cherchant en friperies ou sur internet. J'ai fait l'acquisition de quelques pièces d'époque. Je suis une grande admiratrice des robes Courrèges, qui sont idéales pour rester classe pour aller travailler. J’avoue avoir mis de côté mes jeans depuis quelques mois pour aller travailler et je me sens toute aussi à l’aise.


Quelle est ta définition d’une Pin-Up de nos jours ? Pour moi, la Pin-Up représente l'élégance, la féminité, le glamour et la joie de vivre, une femme forte qui sait ce qu'elle veut, qui avance droit devant elle et ce, peu importe son physique, son âge, sa taille, son poids. C'est une femme sur laquelle on se retourne et à qui on lui retourne son sourire.


Crédit photo Lambert Emmanuel


Tu es candidate, quel ressenti as-tu sur ce futur événement qu'est l'élection de région ? J'ai participé l'année dernière à l'élection régionale, certainement prématurément du fait de mon déclic plus que récent. Mais je stresse déjà de participer à cet événement, mais je me rassure car je sais que je vais encore faire de belles rencontres. Depuis ma participation de l'année dernière, j'ai rencontré tellement de personnes bienveillantes et des personnes passionnées qui me permettent de découvrir davantage cet univers, de recevoir des conseils et qui me permettent d'évoluer dans ce milieu que j'affectionne tant.