9ème candidate de Nouvelle Aquitaine


Bonjour, je m’appelle Cynthia, j’ai 31 ans, et je vis près de Poitiers dans le Poitou-Charentes. J’ai choisi le pseudonyme de Jacquie Lynn en hommage à mon arrière-grand-mère Jacqueline, une adepte des Rolls et des coques dans ses cheveux. Dans la vie, je suis ingénieur en informatique, et j’ai aussi une activité bénévole dans la reconstitution historique : secrétaire de la troupe viking Les Ours d’Alfadir, je présente un atelier sur la fabrication du textile à cette époque, et je me suis en particulier spécialisée dans le tissage aux tablettes.


Crédit photo : Angeline D The Trust Maker


Depuis toute petite, je suis passionnée d’Histoire, et de costumes. Mon intérêt pour l’univers rétro a commencé quand ma mère m’a montré « Grease » pour la 1ère fois ; j’avais environ 10 ans et j’ai trouvé l’univers du film très attirant. Par la suite, en bonne ado métalleuse qui écoutait Marilyn Manson, j’ai appris à connaître sa compagne d’alors, la sublime Dita Von Teese, qui m’a ouvert les portes du burlesque et de la mode rétro.

Mais c’est il y a 7 ans que tout a vraiment démarré : avec une photo de moi en guerrière, j’ai remporté un petit concours Facebook pour gagner un « relooking pin-up » lors d’une journée spéciale à Rochefort (17). J’ai adoré l’ambiance, j’y ai rencontré des femmes formidables, et je me suis réellement sentie à l’aise. Depuis lors, j’ai continué à explorer cet univers avec enthousiasme !


Pour son message universel, ma 1ère influence est : Rosie la riveteuse ! Je la vois comme un symbole qui sera toujours là pour vous rebooster dans les moments de doute : « We can do it! / On peut le faire ! ». Comme je le mentionnais précédemment, je suis aussi une grande fan de Dita Von Teese, et de ses shows. Ses goûts vestimentaires, ses choix artistiques, la discipline qu’elle s’impose, et son message d’amour pour tous les corps féminins, en font un véritable exemple à suivre. Je citerai également mes grands-parents avec qui c’est un vrai plaisir de pouvoir discuter de mes sorties, des belles anciennes, de la mode d’antan et des objets du quotidien. Je suis très reconnaissante envers ma grand-mère qui m’a offert de précieux objets d’époque appartenant aux membres de notre famille. Côté musique, je suis toujours une métalleuse, mais j’apprécie beaucoup les reprises de Postmodern Jukebox.


La véritable pin-up appartient à un autre temps, et à un contexte social différent d’aujourd’hui. Ont-elles réellement toutes disparues pour autant ? Je ne pense pas, car ce mouvement qui a contribué à l’émancipation des femmes, est plus que jamais populaire au 21ème siècle. Il permet à des femmes de tous horizons de s’accepter, de se sentir bien dans leur corps, d’affirmer leur personnalité. Il a donc nécessairement et naturellement évolué avec son temps. Les robes sont parfois plus courtes, les talons plus hauts. On entrevoit piercings et tatouages. Les vêtements arborent têtes de mort ou univers geek, les cheveux peuvent se teinter de rose, de violet, de bleu etc. L’important, c’est que les unes et les autres se rejoignent dans une volonté de se plaire à elle-même, dans cet esprit baigné de nostalgie que nous aimons toutes et tous.


Crédit photo : Angeline D The Trust Maker


L’élection de région va me permettre de retrouver des copines rencontrées sur d’autres sorties vintages et ça me fait très plaisir de savoir que je vais vivre cette nouvelle aventure à leurs côtés. Pour avoir été spectatrice lors de précédentes éditions, je sais aussi que le niveau est élevé et qu’il va falloir se montrer à la hauteur. C’est pas mal de pression mais je trouve ça très stimulant. Ce que je peux affirmer, c’est que les chanceuses et les chanceux qui assisteront à l’élection passeront à coup sûr une excellente soirée !


Félicitations et bon courage !

Pour vous inscrire misspinupfrance.org/formulaire