Alicia pré-sélectionnée Auvergne Rhône-Alpes

*Peux-tu te présenter ?

Je suis Alicia, alias, Malicia Rose, parce que je suis une Alicia malicieuse et en hommage à ma grand-mère, Rose-Marie. Je vis à Bourg-en-Bresse, dans l'Ain.

*Que fais-tu dans la vie ?

Dans la vie, j'ai beaucoup de centres d'intérêt. Je suis passionnée par la danse, notamment les danses orientales et latines. J'aime exprimer ma sensualité à travers ces danses. Je suis également très cinéphile et sériephile, j'adore assister à des spectacles. J'aime aussi tout ce qui tourne autour des beaux tissus, des costumes, … D 'ailleurs, professionnellement, je suis couturière dans un atelier d’ « upcycling », c'est-à-dire de création de vêtements et d'accessoires à partir de tissus et de vêtements de récupération.


*Ta passion te vient d'où ?

Je crois que, comme beaucoup d'entre nous, ma grand-mère a joué un rôle important dans mon goût pour le rétro-vintage et le glamour. C'était une femme très élégante, toujours apprêtée et en même temps, très libre, très avant-gardiste. J'adore admirer ses photos, elle avait la classe d'une actrice ! Mon papa m'a également transmis son goût pour les vieux objets et les vieilles voitures. Et, vous allez rire, mais je crois que la première Pin-Up que j'ai vue, c'était Geri Halliwell des Spice Girls, avec ses bustiers et ses belles formes. J'étais absolument fan. A l'époque, j'avais 8 ans. Puis adolescente, j'ai commencé à écouter des musiques des années 40 à 60, à regarder des photos d'actrices Hollywoodiennes des années 50. Physiquement, je ne me suis jamais sentie adaptée aux idéaux de beauté de notre époque. J'allais contre, en essayant de mincir et de bronzer ! Aujourd'hui, j'ai totalement accepté ma blancheur de peau, que je trouve magnifique et que je revendique ! J'assume davantage mes formes également. Je suis évidemment depuis longtemps fascinée par les tenues, les bijoux et les objets des années 40 et 50, et plus largement de la fin du XIXème siècle aux années 70. Je chine depuis de nombreuses années, j'adore cela. J'adore trouver ce petit trésor unique à mes yeux, porteur d'une histoire. Je vis dans un appartement empli de beaux mobilier et décorations rétro-vintage qui me rendent heureuse chaque jour. Plus les années passent et plus ma garde-robe est constituée de belles tenues et accessoires rétro-vintage, dans lesquelles je me sens bien et belle. Et en plus, tout cela est en accord avec mes valeurs écologistes ! Que demander de plus !

*Quelles sont tes influences dans le rétro-vintage ?

Elles sont très diverses. Beaucoup de choses et de personnes peuvent être sources d'inspiration. Incontournablement, je citerai Marylin Monroe, pour sa beauté, sa grâce, et sa malice. Je trouve également cette femme bouleversante, car derrière les projecteurs sous lesquels elle était très instrumentalisée, il y avait une femme qui souffrait psychologiquement et physiquement (elle était atteinte d'endométriose). C'est ce paradoxe que je trouve intéressant. C'était également une femme engagée, puisqu'elle a aidé Ella Fitzgerald à se produire dans un club, en plein contexte de ségrégation raciale. J'adore également Sophia Loren, qui dégage une sensualité à couper le souffle !

Aujourd'hui, j'admire beaucoup le travail de Marion Dollykitten et Aspirine Vogh. Ce sont deux femmes très élégantes, avec beaucoup de charisme et de prestance. J'aime aussi suivre les tutos de Mademoiselle Gisèle, très bienveillante.

D'une manière générale, je suis plutôt attirée par le rétro-vintage « classique ». Par ailleurs, je m'intéresse de plus en plus au milieu du burlesque.


*Quelle est ta définition d’une Pin-Up de nos jours ?

Je trouve la question intéressante car en effet, la Pin-Up a beaucoup évolué depuis ses premières représentations. Elle a été d'abord dessinée, puis incarnée par des actrices Hollywoodiennes notamment, et aujourd'hui, ce sont des femmes du quotidien qui incarnent les Pin-Up. Aujourd'hui, cela signifie également, une société différente, où les droits des femmes ont largement évolué ! Il existe de très nombreuses façons de se sentir Pin-Up. Pour ma part, je me sens Pin-Up lorsque je cherche ma tenue ainsi que les accessoires rétro-vintage que je vais porter. Et lorsque je sors, je me sens élégante, forte et originale. J'aime alors charmer !

*Tu es candidate quel ressenti a tu sur ce futur événement qu'est l'élection de région ?

Je suis assez novice dans le milieu Pin-Up. En m'inscrivant à ce concours, je me suis déjà rendu compte avec plaisir que beaucoup de Pin-Up habitaient ma ville et mon département. Si je suis sélectionnée pour l'élection, j'ai vraiment hâte de rencontrer les autres participantes, qui ont l'air … « waouh » ainsi que les déléguées de région, et tou.te.s les autres passionné.e.s. J'ai hâte de baigner dans cette ambiance. Je ne cache pas que je suis également très stressée mais ce concours serait également pour moi une occasion de m 'épanouir dans ma créativité, grâce à mes différentes passions. Malgré le stress, j'adore faire le show et partager avec le public !


crédits photos : Bernard Braner ; J.J Pauget