• Miss Pin-Up Mag

Aurélie Pré-Sélectionnée Auvergne Rhône-Alpes

- Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Aurélie Meynard-Sandon, j'ai 38 ans, je suis mariée. J'habite à Trévoux, ancienne capitale de la Dombes, dans l'Ain, entourée de mes chats. Je suis passionnée de vintage : j'aime chiner dans les brocantes, assister à des rassemblements à thème historique, en particulier Seconde Guerre Mondiale. Je suis aussi passionnée d'histoire et de lecture. Je partage mes coups de cœur littéraires via mon compte Instagram Heureuse Comme Une Lectrice. Je consacre aussi beaucoup de temps à mes autres centres d'intérêt : le jardinage, la couture, la broderie et depuis peu le tricot.


- Que fais-tu dans la vie ?

Je suis responsable de la vie scolaire dans un collège privé. C'est à dire CPE. J'ai la chance de travailler dans un collège magnifique, installé dans un château. J'ai aussi la chance de pouvoir porter des tenues vintages au travail. J'enseigne également la culture religieuse à mes élèves de 4e et 3e.



- Ta passion te vient d'où ?

Elle m'est venue il y a une dizaine d'années, quand j'ai découvert les pin-up modernes, comme Dita Von Teese, Cherry Dollface ou Idda Van Munster. J'étais à la recherche de tenues vestimentaires intemporelles et structurées, qui m'aident à me sentir élégante et à apprivoiser ma silhouette. J'en avais assez des vêtements de "grande consommation" qui sont souvent de mauvaise qualité. Comme j'ai toujours aimé chiner, fouiller dans les greniers, que j'ai toujours vécu entourée de meubles et d'objets anciens, le style vintage s'est tout naturellement imposé. D'abord le style années 50 et de plus en plus celui des années 40.


- Quelles sont tes influences dans le rétro-vintage ?

J'adore aussi les films des années 40 et 50 ou les films et séries modernes qui se passent à cette époque. Je les regarde souvent plus pour les costumes que pour le scénario... Je n'ai pas de modèle à proprement parler, j'aime m'inspirer de la mode de l'époque, celle de la vie de tous les jours, les tenues de mes grand-mères sur les vieilles photos de famille, aussi bien que du côté plus glamour de stars comme Veronica Lake ou Grace Kelly.



- Quelle est ta définition d'une Pin-Up de nos jours ?

Une pin-up doit être une femme moderne même si son style vestimentaire est rétro. "Vintage style, not vintage values" : c'est la devise du chanteur de swing Dandy Wellington et elle résume parfaitement ma vision de la pin-up. Elle est pour moi une femme élégante, stylée, sûre d'elle, ouverte, bienveillante et tolérante, consciente des enjeux de société du 21e siècle.


- Tu es candidate, quel ressenti as-tu sur ce futur événement qu'est l'élection de région ?

Je suis impatiente de rencontrer les autres candidates ! Echanger sur les réseaux sociaux est sympa mais se rencontrer en vrai sera encore plus sympa. Comme c'est ma première participation, j'ai le trac. Mais j'essaie de me rassurer en me disant que si j'arrive à monter sur une scène, prendre un micro et à parler à plusieurs centaines de parents d'élèves à chaque rentrée, je devrais bien réussir à participer à ce concours.