• Miss Pin-Up Mag

Aurore candidate Grand Est

*Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Aurore. J’ai 36 ans. On m’a surnommée « Black Marilyn » lors d’un mariage où je portais une robe noire à petits pois et un chapeau noir. Je suis restée sur ce nom depuis car j’adore Marilyn Monroe et la féminité qu’elle incarne. J’aime tous les styles des années 30 à 70, je ne suis pas arrêtée par une décennie particulière, je trouve que chacune a son charme et que « toutes les femmes sont belles, en dentelles ou en Blue jeans tout simplement » comme le dit la chanson de Frank Michael !


*Que fais-tu dans la vie ?

Dans la vie, je dirais que je fais de mon mieux pour faire des choses qui sont en accord avec mes valeurs. Psychologue de formation, je travaille actuellement en crèche avec des tous petits. Je suis autodidacte et j’aime expérimenter pour toujours apprendre, me redécouvrir et redécouvrir aussi le monde qui m’entoure. J’adore les travaux manuels, les loisirs créatifs, l’art, la peinture. Je ne suis pas une « pro » mais je suis très fière d’avoir appris le tricot avec mes deux Pin-up préférées : ma petite maman et ma mamie que j’aime tant ! En mai 2019, j’ai eu la chance de pouvoir exposer des peintures pour l’association « Les Femmes d’Europe » au Luxembourg.

*Ta passion te vient d’où ?

Ma passion me vient avant tout de ma famille. Ma grand-mère est née en 1938 et ma mère était adolescente dans les années 70 ! Lorsque j’étais dans son ventre, elle me faisait déjà écouter Elvis Presley, Ray Charles ou encore Little Richard, Ottis Redding et bien d’autres chanteurs et chanteuses des années 50 à 70. A trois ans, j’ai porté ma première tenue de Pin-up : une petite jupe droite bleue marine, des bottes, et le soutien-gorge couleur crème de ma maman ! Le style glamour est ainsi venu naturellement et simplement, en imitant la magnifique personne qui a eu assez de courage pour mettre au monde une Pin-up de plus sur cette planète qui manque souvent cruellement de fantaisie. C’est donc de là que tout est parti.

*Quelle est ta définition d’une Pin-up de nos jours ?

J’accorde beaucoup d’importance au côté naturel et simple car je pense que le « style Pin-up » est avant tout une attitude, un état d’esprit que toutes les femmes peuvent acquérir si elles le souhaitent, même sans « artifices ». Bien sûr, les jolies robes, les accessoires et le maquillage apportent quelque chose qui vient sublimer le charme naturel des femmes et le style Pin-up se prête bien au jeu. Et puis c’est si agréable d’apporter la touche finale, la cerise sur le gâteau ! Depuis quelques années je m’intéresse aussi à l’effeuillage burlesque. Une activité que je trouve très poétique, drôle et touchante.


*Quelles sont tes influences dans le rétro-vintage ?

J’aime beaucoup Marilyn Monroe mais aussi Audrey Hepburn. Dita von Teese est bien sûr une icône. Globalement, je suis admirative de tous les styles qui vont si bien à chacune de ces femmes uniques. J’adore le rock en général et le rockabilly ! Le dernier film vintage que j’ai vu s’appelait « une vie volée », un film très psychologique et magnifique mettant en scène des jeunes femmes dans un institut psychiatrique en 1967. Angelina jolie y joue admirablement bien et reste totalement glamour même en étant « folle à lier » et en jean la plupart du temps !

*Tu es candidate, quel ressenti as-tu sur ce futur évènement qu’est l’élection grande région ?

Je me suis inscrite après avoir entendu une jeune femme parler de ce concours à l’émission de Nagui « N’oubliez pas les paroles ». Lorsque j’ai reçu le mail du comité je ne m’y attendais pas du tout, je m’étais vraiment inscrite en toute légèreté en me disant « pourquoi pas ? ». Depuis, je vis l’aventure d’une manière très fun, avec beaucoup de joie. Je pense que chaque évènement et choix de vie nous apporte quelque chose pour nous-même et nous permet de faire de belles rencontres ainsi que de beaux partages. Alors, à très bientôt pour partager et échanger ensemble sur notre quotidien, nos passions et tout ce qui nous anime, nous fait vibrer et aimer la vie !