• Miss Pin-Up Mag

Emilie pré-sélectionnée Centre Val de Loire

Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m'appelle Emilie alias Lady Ginger Red, j'ai 38 ans, maman de 3 enfants et compagne d'un tendre grizzli à la barbe rousse. Je suis originaire de Tours expatriée dans le Loir et Cher tout près de Blois.



Que fais-tu dans la vie ?

Je suis retraitée ... (Humour). Sérieusement, je préfère en rire que d'en pleurer, mais je suis en invalidité donc à domicile. De ce fait, je fais énormément de choses, une fois les obligations familiales effectuées, j'aime créer que ce soit des bijoux, des bibis, mais aussi des toiles et du tricot (juste du point mousse). Je commence la couture car j'aimerais pouvoir me fabriquer mes propres robes dans des vieux tissus mais ce n'est pas gagné. En dehors de cela j'adore cuisiner, c'est une réelle passion.


Ta passion te vient d'où ?

Depuis toute petite, j'ai toujours été en admiration sur les photos de familles,où toutes les femmes étaient élégantes et ultra féminines. J'admirais particulièrement les photos de jeunesse de ma mère, belle blonde plantureuse aux yeux bleus que j'ai toujours comparée à Marilyn qui a toujours été une icône du monde pin-up à mes yeux. J'ai toujours admiré Marilyn Monroe pour toutes les facettes de sa vie, pour ce qu'elle incarnait et ce qu'elle dégageait.

Puis, j'ai découvert Jessica Rabbit, tout l'opposé de Marilyn mais tellement pin-up elle aussi. Ces deux femmes ont toujours été des icônes du monde pin-up à mes yeux. Longtemps, je les ai admirées en secret sans oser tenter d'être moi-même une pin-up de peur du regard et des jugements des autres par rapport au poids que je faisais (presque 125kg), puis je me suis reprise en main et après beaucoup de souffrances et d'efforts, j'ai enfin pu me sentir femme, me sentir pin-up. J'ai donc enfin osé me vêtir tous les jours avec des tenues pin-up et de plus en plus vintage car j'affectionne tout particulièrement les vêtements d'époque.

A présent je suis accro à ce monde, adepte des brocantes et autres sites de ventes d'occasion et même si mes armoires débordent je continue à chiner.


Quelle sont tes influences dans le rétro-vintage ?

C'est assez compliqué à définir puisque plusieurs choses ont fait que j'apprécie énormément les années 40 à 60. J'ai une affection toute particulière pour les années de la seconde guerre mondiale par rapport à tous les récits que j'ai pu me faire conter par mes grands-parents puis cette affection pour les années 40 et 50 a été accentuée en côtoyant une passionnée extraordinaire qui n'est autre que Aurore (l'une des déléguées régionales du Centre Val de Loire).

Ayant déjà tenté l'aventure Miss Pin-Up l'année dernière, j'ai eu la joie et l'honneur d'être encadrée par une équipe de passionnées désireuses de transmettre leurs connaissances. Ainsi grâce à elles, j'ai appris énormément de choses sur les années 40 et 50. Aurore est une passionnée digne de ce nom et généreuse sur la transmission de ses connaissances. J'ai donc découvert des choses que j'ignorais et mes connaissances ont été enrichies. De ce fait, même si j'apprécie énormément les années 60 et le Rockabilly parce que le monde Pin-up n'a pas d'époque, j'avoue avoir une faiblesse pour les années 40 et 50 qui sont pour moi la période où la femme était au summum de sa féminité.


Quelles est ta définition d’une Pin-Up de nos jours ?

La Pin-Up moderne est avant tout une femme indépendante qui sait ce qu'elle veut et quand elle veut. C'est une femme forte qui assume ses tenues qu'elles soient d'époque ou pas, elle se respecte et ne sombre pas dans la vulgarité. La Pin-Up moderne sait allier culture vintage et modernité afin d'être au top de sa féminité et de son élégance. Bref, c'est une femme libre qui s'épanouie dans sa passion qu'elle transmet par son sourire et sa bonne humeur.



Tu es candidate quel ressenti as-tu sur ce futur événement qu'est l'élection de région ?

Ayant déjà tenté l'aventure l'année dernière, je pars vraiment sereine avec pour but principal de continuer à partager de bons moments entre passionnées. J'ai hâte de retrouver les copines-up et de rencontrer les nouvelles venues. Je sais qu'il s'agit d'un concours mais mon but premier reste avant tout de profiter pleinement de ces instants de partage entre passionnées, un titre serait juste la cerise sur le gâteau de cette aventure.

J'ai aussi pu découvrir à quel point il est difficile de gérer tout un groupe de Pin-Up plus ou moins stressées pour nos déléguées régionales ainsi je vais donner le meilleur de moi-même pour les remercier de leur investissement car pour ma part si j'en suis ici maintenant c'est aussi grâce à elles. Je compte aussi les épauler du mieux que je le peux dans leurs tâches. C'est aussi ça l'élection : toute une organisation à ne pas négliger, qu'elle soit personnelle ou de groupe.