Fanny 1ère Dauphine Miss Pin-Up Auvergne Rhône Alpes

Fanny, alias Pom Pommandarine, a été élue 1ere Dauphine Miss Pin-up Auvergne-Rhône- Alpes 2019.

Pom Pommandarine, parce que j'ai eu une période dans mon adolescence où je ne portais que du vert pomme et de l'orange mandarine. C'est resté.





D'où te viens cette passion pour Rétro ?


J'ai toujours été attirée par les choses désuètes, je tiens ça de ma mamie Mireille qui était une femme très coquette, très élégante. Je la revois en train de coiffer ses longs cheveux rouges et bouclés, elle était toujours bien habillée, bien maquillée, je l'admirais!  Elle m'a transmis le virus de la mode, si bien qu'en grandissant, je me suis beaucoup cherché. Gothique, Baba cool, Urban wear, tout y est passé. C'est finalement dans la mode japonaise que je me suis découverte et dans le rétro que je me suis épanouie. Les formes et les influences de ces deux univers sont assez proches finalement. 


Qu'est - ce qui t'a poussé à t'inscrire au concours ?


Une connaissance au parcours stylistique proche du mien , Estelle, alias Bonbon Maléfique, qui avait tenté l'expérience, alors je me suis dit "pourquoi pas moi".




 

Comment t'es-tu préparé pour le jour J ?


J'ai beaucoup sollicité ma maman, mon chéri et mes amis, j'étais très indécise. Heureusement qu'on avait un deadline parce que je crois bien que je serais encore en train de réfléchir à mes tenues ! Je voulais représenter des thèmes précis : été, saint-valentin et old Hollywood. Je pense avoir réussi à retranscrire mes idées de base. Merci encore à mes proches pour leur aide !


Comment te sens tu la veille de l'élection ?


Je me sentais déconnectée. Avec mon chéri, on s'est levé tard et groggy à cause de la chaleur, nous nous sommes promenés un moment en ville pour que je finisse mes achats pour le jour J, jour qui me paraissait encore bien bien loin. J'ai fait ma valise en me disant que l'élection était dans bien longtemps. Et je suis allée me coucher toujours sans réaliser. Le réveil a vite sonné et là, l'angoisse est montée. C'était devenu réel et j'ai commencé à courir après le temps. 


Comment vis-tu l'aventure ? Es-tu satisfaite de tes passages ?


CHAUDEMENT ! Littéralement, il devait faire 40°C et j'avais l'impression que tout mon corps fondait. C'était très compliqué. Mais mis à part ceci, j'ai vécu une très chouette expérience entourée de filles extraordinaires. Nous étions entourées de bienveillance et d'entraide et c'était formidable.  Pour ce qui est de mes passages, les filles pourront en témoigner, je n'étais pas du tout satisfaite. J'étais stressée et avec la chaleur, la fatigue, le fait de ne pas avoir de proche auprès de moi pour cette journée, et probablement une trop grande exigence envers moi-même, j'ai totalement craqué à la suite de mon show et je me suis effondrée en coulisse. Je voudrais donc profiter de ces quelques lignes pour remercier toutes les filles de l'élection, vous m'avez toutes rassurées et tendu la main à un moment où j'avais juste envie de me mettre dans un coin pour m'y enterrer. Vous avez séché mes larmes et m'avez ouvert les bras. Merci d'être géniales. Cette journée est belle grâce à vous toutes en premier lieu !


Au moment du verdict, tu entends ton nom, quel est ton ressenti ?


Pour être sincère, je n'y ai pas cru parce que pour moi j'avais tout raté. Entendre mon nom était donc une très belle surprise ! 


Quelques jours après, tu réalises ?


Pas vraiment à vrai dire. Il faut dire que ma vie a très vite repris son court, et comme je suis en formation en ce moment, mon cerveau est plus focalisé sur ce que je dois apprendre que sur le reste. Je pense que je réaliserai lorsqu'il faudra préparer les nationales, où lorsque j'aurai à porter l'écharpe ! 


Des projets des envies ? Qu'aimerais-tu apporter au sein du comité ? À ta région ?


Mes amies et moi avons créé notre association rétro nommée "Défilé du Nylon" il y a un peu plus d'un an. Nous avons à cœur de transmettre notre passion et de mettre à l'honneur la beauté du corps féminin à travers des Défilés rétro centrés sur les années 30 à 60. Mon projet principal est donc de continuer notre travail pour divertir les gens tout en essayant de leur transmettre la culture de la mode vintage, mais également de faire la promotion du comité dans les salons et événements de ma région. 

Sinon sur un plan plus personnel j'aimerais faire plus de shooting photos, cela m'aide à faire la paix avec mon corps ,on ne s'entend pas très bien et lui et moi. Les shootings et la mode nous permettent de faire la paix, jusqu'à la prochaine dispute. Cela m'aide à me rappeler que ce que je vois dans le miroir n'est pas forcément vrai. J'aimerais également continuer à voyager. Mon objectif étant de visiter 2 nouveaux pays par an.

Enfin, je souhaite pouvoir toujours plus alimenter mon Instagram avec mes deux passions principales, qui sont comme vous l'avez deviné les voyages et le rétro (d'ailleurs si êtes curieux et que vous voulez voyager à travers mes stories vous pouvez me suivre à  http://instagram.com/pommandarine ! Cet été, c'est côte ouest des USA en van) 

Merci de m'avoir lu. Des bisous et à très bientôt aux nationales





Crédit photo :

PR Portfolio 

Pendora's Box 

Light Shard Photography


Réservation Election Nationale


Merci beaucoup , nous te souhaitons la bienvenue dans l'aventure.

Interview par Tiffany Fauvelle - Reporter Miss Pin-Up France pour Miss Pin-up Mag