• Miss Pin-Up Mag

Fanny 1ère Dauphine Miss Pin-Up Centre Val de Loire






Je m’appelle Fanny, mon nom de Pin-Up est Miss Lady Fay.

(Pourquoi Miss Lady Fay? Car Fay signifie Fée, et je suis fascinée par le fantastique en plus d'aimer le Vintage)

J’ai 31 ans et suis depuis le 21 Juillet 1ère Dauphine Miss Pin-up Centre Val de Loire 2018.

J’ai toujours aimé les vêtements et voitures de cette époque. Quand je regardais des films d’époque, j’étais envieuse des tenues.

Quand j’étais enfant, mes parents avaient une Chambord. Je pense que cela y a contribué également.

Je suis une pin-up des années 50 au quotidien.

Cela fait 1 an que j’ose assumer à mon style à 100%.

Avant d’avoir ma première robe, j’ai regardé longtemps les vêtements sur les sites internet en me disant que j’aimerais passer le pas, mais sans le franchir

Lors de mon premier salon, j’ai fait mon premier essai et donc mon premier achat.

Après ça, je n’ai pas quitté ce style.

J'ai été complexée pendant de longues années, et ce style m'a permis de m'assumer moi et mes complexes.

Ce sont des vêtements d’époque ou des reproductions que nos mères, grands-mères ou arrière grands-mères ont portés.

C’est élégant et sexy à la fois, c’est ma façon d’être une femme qui s’assume pleinement.






Comment je suis venue à m’inscrire au concours ?

Sur le même salon Vintage j’ai fait la rencontre d’un photographe qui est venu me voir pour me demander, si nous pouvions faire des photos sur le salon, et de Natti la Miss Pin-up Centre Val de Loire 2017 qui m’a proposé de m’inscrire aux élections de Miss Pin-up Centre Val de Loire 2018.

Après réflexion, je me suis dit pourquoi pas et je me suis inscrite.

J’ai vécu les élections comme une aventure, avec des moments d’appréhension, de stress, et de joie. Un défi à moi-même car être sur scène n’est pas évident.

Le show à trouver, créer et répéter. Comment faire les défilés… Tout était inconnu pour moi.

Alors afin de trouver une certaine aisance, j’ai fait plusieurs salons sur lesquels il était demandé aux personnes de faire des défilés. Cela m’a permise d’être plus naturelle aux élections. ☺

Etre aux Nationales à Nancy, je n’y aurais pas cru quelques mois avant.

J’aimerais en m’inscrivant au concours, que cela permette de montrer aux femmes qui n’osent pas, qu’elles ne sont pas les seules à aimer cette mode. Mais également qu’une femme qui s'assume qu'elle soit mince ou ronde, sans stéréotype de physique, puisse être voluptueuse, et sexy, un beau mélange de glamour et sobriété, qui lui permet de trouver ou retrouver sa féminité sans avoir peur du regard des autres.