• Miss Pin-Up Mag

Isabelle pré-sélectionnée Occitanie

Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m'appelle Isabelle (Betty Doll), je suis chargée de communication à La Grande Motte. Dans la vie, je suis quelqu'un de joyeux (je ris tout le temps) et de passionné. Très curieuse, j'aime voyager et découvrir de nouvelles cultures et des arts de vivre différents du mien. Mais le plus important pour moi, c'est ma famille et mes amis qui sont les piliers de ma vie.



Ø Ta passion te vient d'où ?

De mes grands-mères et arrière-grands-mères, majoritairement. D'ailleurs, lors de mes défilés, j'ai toujours un accessoire qui leur appartenait, un petit clin d’œil qui me rappelle d’où je viens.


Ø Quelles sont tes influences dans le rétro-vintage ?

J'ai été bercée sur les musiques d'American Graffiti et tous les chanteurs de l'époque comme Chuck Berry, the Platters ou encore Jerry Lee Lewis. Au niveau style (vestimentaire ou comportemental) Brigitte Bardot, Marilyn Monroe et Betty Boop, personnage auquel je suis souvent comparée.


Ø Quelle est ta définition d’une Pin-Up de nos jours ?

Comme j'ai pu le lire auprès des copin'up inscrites au concours, la pin-up est une femme qui s'assume. Mais je pense que c'est aussi un modèle, qui doit inspirer les autres femmes à s'aimer telles qu'elles sont. Le reflet du miroir est une des choses les plus dur à accepter. La famille des pin-up est là aussi pour aider toutes ces filles sur le parcours de l'acceptation de soi. On voit tous les jours, des filles qui viennent nous voir pour découvrir le monde du vintage et finalement qui restent pour se découvrir elles-mêmes. Et, par le biais des défilés, prendre confiance en elles et s'épanouir, pour devenir à leur tour une source d'inspiration.



Ø Tu es candidate, quel ressenti as-tu sur ce futur événement qu'est l'élection de région ?

J'ai hâte de rencontrer ou revoir les autres candidates, de passer un moment convivial et partager toutes ensemble cette passion. Mais avant tout, j'ai hâte de monter sur scène, car c'est un défi pour moi qui suis, comme toutes les filles, complexée. De plus, le monde est tous les jours dépeint par les médias, la télé ou la radio comme un monde plein de noirceur que l'on détruit peu à peu. En montant sur scène, on apporte de la couleur et de la joie. Et, le temps d'un instant, on oublie les tracas du quotidien, on est bien et cela se voit grâce au sourire. Ce moment de plénitude, que l'on vit et que l'on apporte aux gens qui nous regardent, vaut de l'or.