• Miss Pin-Up Mag

Marie Pauline pré-sélectionnée Hauts de France

Bonjour à tous, je m’appelle Marie Pauline mais je suis connue sous le nom de Mary Sue.

Dans la vie, je travaille dans les ressources humaines et je prépare en parallèle un bachelor de responsable en gestion administrative et ressources humaines. Je suis en reconversion professionnelle après plusieurs années passées dans le tourisme !


D’aussi loin que je m’en souvienne, ma passion fait partie de moi depuis ma pré adolescence. A l’époque déjà, je collais les illustrations de Gil Elvgren sur mes cahiers et autres fournitures scolaires. Par ailleurs, ma chambre était tapissée de photos de Marylin Monroe. Je suis également passionnée d’Histoire et notamment l’Histoire d’après la seconde guerre mondiale. C’est en visitant la France entière à la recherche de vestiges (bunker, blockhaus et tout ce qui est lié à cette période) que je me suis également penchée sur la mode et la décoration de cette époque.

En termes de mode, mes influences sont variées : j’aime Marylin Monroe pour son élégance, Brigitte Bardot pour son côté femme enfant, Dita Von Teese pour son côté mystique. Par ailleurs, j’aime également m’inspirer des make up que proposent Mademoiselle Gisèle et Liloo Cherry. D’un point de vue musical, j’aime Franck Sinatra, Elvis Presley, les Andrews Sister, The Cordettes ou encore Nat King Cole. Enfin, ma maison est une véritable capsule spatio temporelle car j’y laisse s’exprimer mon amour pour la deco Mid Century et pour l’ère Atomique


Selon moi, une pin-up de 2020 est une femme bien dans son corps et dans sa tête, peu importe qu’elle colle ou pas aux dictats que nous impose la société ! C’est une femme forte et féministe qui est remplie de bienveillance envers les autres femmes. Par ailleurs, la pin-up est un brin nostalgique de la mode des années passées mais peu importe les vêtements qu’elle porte puisqu’au final, être une pin-up c’est dans l’attitude : espiègle, glamour et passionnée !

Au sujet de l’élection de ma région, je suis partagée entre le stress et l’excitation. Cela fait deux ans que j’y songe mais c’est seulement maintenant que je m’inscris. J’attends de cette élection de rencontrer de nouvelles copines et surtout de vaincre ma gêne lorsque je suis sur scène. Pouvoir présenter un show serait pour moi l’occasion de tenir plus de 20 secondes face à un public et cela m’aidera à coup sûr à me surpasser. Par ailleurs, je pourrai enfin rencontrer les miss des années précédentes dont le parcours me laisse rêveuse, et notamment Lady Titi Chocolate car dans les Hauts de France nous avons la chance d’avoir Miss Pin-Up France !