Marie Pré-Sélectionnée Hauts de France

*Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Marie, Super Marie Popette pour ceux qui me suivent sur Instagram, j'ai 32 ans, je suis mariée, et je vis à Lille. Super Marie Popette, c'est mon petit nom de pin-up, un clin d’œil à l'élégance de Mary Poppins, et à « Saperlipopette », une exclamation si élégante, surprenante et quelque peu vintage ! J'ai commencé à participer à des événements rétro en 2017, à assumer les robes vintages au travail, et j'ai vraiment pris un virage à 100% pour cette nouvelle décennie, où j'assume mon style, pleinement et au quotidien.



*Que fais-tu dans la vie ?

Je suis diplômée en logistique internationale, mais le métier n'étant pas ma finalité, je répondrai que je fais en sorte d'être heureuse dans la vie, avec mes proches, avec mes amis. D'être bien avec moi-même, dans mon corps et dans le respect de mes convictions et de mes valeurs. J'aime me lancer des défis : j'ai couru 3 marathons, je pratique la pôle dance depuis fin 2019, et je me suis inscrite à l'élection de Miss Pin-Up dans cette même lignée, grâce à l'impulsion d'une amie. En bref : dans la vie je fais en sorte d'être chaque jour meilleure qu’hier, et faire de nouvelles expériences et rencontres !


*Ta passion te vient d’où ?

A 3 ou 4 ans j'étais déjà absorbée par les looks fifties, les coupes de cheveux gominées, et l'attitude des personnages du film Grease que je rembobinais à tout va. Ça a toujours été une référence pour moi, et en grandissant, je n'ai jamais perdu ce goût pour le vintage, pour les couleurs et la féminité qui se dégage du style années 50 à l'américaine. J'ai aussi toujours aimé chiner de vieux objets dans les braderies, écouter de la musique sur les vinyles ou les K7, et tout cela a contribué à entretenir mon goût pour le look pin-up et ses valeurs.


*Quelles sont tes influences dans le rétro-vintage ?

J'ai toujours adoré les figures des pin-up des publicités, tantôt enfantines, tantôt sexy, tantôt mères de famille. J'ai découvert le rockabilly vers 17 ans lorsque je cherchais des vêtements originaux sur internet, et depuis j'ai toujours aimé cet univers coloré et pop. Bien sûr, comme beaucoup, j'ai succombé à Marylin Monroe, mais je suis aussi très imprégnée par le style rockabilly-jazzy-pinup d'Amy Winehouse que j'adorais.



*Quelle est ta définition d’une Pin-Up de nos jours ? C'est une show girl, qui s'accepte comme elle est, qui accepte le regard des autres, et elle ne rate jamais une occasion de faire claquer ses talons et de se faire belle pour mettre un peu de rétro autour d'elle... et pourquoi pas un peu d'humour, de plumes et de paillettes.


Tu es candidate quel ressenti as-tu sur ce futur événement qu'est l'élection de région ?

Comme beaucoup, je viens d'abord pour relever un défi personnel, et j'ai vraiment hâte de vivre cette aventure. C'est la première fois que j'ose participer à un tel événement, et j'ai hâte de rencontrer cet univers, de rencontrer des personnes avec qui je pourrais échanger sur cette passion, et bien sûr partager l'expérience de dingue du passage sur scène. Je suis confiante, car l'ambiance semble bienveillante, et l'organisation est très rassurante (du fait des messages et les explications sur les réseaux sociaux).