Isabelle - Coup de cœur du comité Miss Pin-Up France

Mis à jour : 14 mai 2019

Petite présentation de notre jolie Isabelle. 

A 22 ans, notre jeune coup de cœur habite à Saint André de Corcy dans l'Ain.

Récemment diplômée, elle exerce le métier d' infirmière. Elle est aussi sapeur pompier volontaire.





Quel déclic t'a poussé à adopter le style pin up rétro vintage?


C'est lors d'un voyage à Londres que je suis tout simplement tombée amoureuse d'une robe pin-up que j'ai achetée quelque temps après. Par la suite j'ai continué sur cette lancée. Ma grand-mère a elle aussi été une source d'inspiration et m'a permise d'assumer ce style. En effet ses conseils sont pour moi très précieux, et le fait que je puisse lui faire revivre "sa jeunesse" m'a encouragé à porter ce style tous les jours.


Pourquoi t'es-tu inscrite au concours miss pin-up de ta région ?


J'ai découvert le concours Miss Pin-Up France en surfant sur internet. Je ne voulais pas y participer au début (moi et mon éternelle timidité) mais ma maman m'a encouragé, et ce malgré les excuses que je pouvais trouver pour ne pas m'inscrire. Ce fut lors d'un salon vintage à Besançon, que j'ai rencontré Jessy Caramel. Après avoir échangé avec elle quelques minutes, ma pré-inscription était faite, puis quelques semaines plus tard mon inscription à l'élection régionale était validée.


Le 20 mai 2018 derniers, tu as été élue 2EME DAUPHINE AUVERGNE - RHONE ALPES. Comment le vie tu ?


Je n'y croyais pas au début, c'était pour moi impossible que je remporte quelque chose, je n'avais, selon moi, pas le niveau. C'était vraiment un rêve qui se réalisait, et une belle revanche sur ma timidité et mon manque d'assurance.


C'est le moment de préparer tes valises pour Nancy, dans quel état d'esprit pars-tu ?


C'était très drôle parce que je venais de commencer à travailler, j'étais encore en période d'essai, ce qui fait que jusqu'au jour du grand départ, je ne réalisais pas que le "jour J" approchait. Ma maman stressait totalement, me poussait à faire mes valises, mais je n'arrivais pas à les faire. Peut-être le stress. En tout cas, j'étais tout de même surexcitée à l'idée de ce week-end qui s'annonçait magique et plein de magnifiques rencontres.






Une fois sur place ton ressentis est le même ? Comment vie tu l'aventure ?


Bien que le stress commençât à se faire sentir. J'ai décidé de l'ignorer, le stress peut vite tout gâcher, je décide alors de profiter à fond de l'instant présent, d'être avec les autres filles, toutes plus géniales les unes que les autres, et de surtout m'amuser, puisqu' après tout, je suis venue pour en profiter.


A l'annonce du résultat, tu entends ton prénom, Quel est ton ressentis 5 min après ?


Je n'en reviens toujours pas. Je crois que j'en ai encore les larmes aux yeux. Je ne croyais vraiment pas avoir cette écharpe tellement le niveau était élevé, et les filles magnifiques. Je suis tellement fière du chemin que j'ai parcouru, de m'être dépassé que j'en tremble. Je suis également très fière de ramener cette écharpe dans ma région.


Aujourd'hui quels sont tes projets que ce soit par rapport à ton titre ou personnel ?


Profiter à fond de la vie entourée de mes proches. Je souhaiterais réussir à concilier ma passion pour le monde vintage et mon travail. Je compte aussi participer à de nombreux événements autour du vintage (enfin le maximum que me permettra mon travail).


Tu as des rêves ?


Trop c'est ça le problème ! Non je rigole, je rêve, comme beaucoup de personne, de pouvoir m'épanouir dans ma vie personnelle et professionnelle.


Peux-tu me faire une petite confidence sur un bêtisier éventuel qui aurait eu lieu en coulisse et que nous ne sommes pas censé savoir. Cela reste entre nous (ou pas mdr) ?


Là comme ça je ne me souviens pas d'une boulette particulière ayant eu lieu en coulisse, ce que je retiens de ce "back-stage" c'est l'ambiance et la bienveillance qui régnait entre les miss, les dauphines et les déléguées, bref entre tout le monde, ce qui nous a, je pense, toutes aidées à différents niveaux.


by Miss Cherry Candy