Justine Miss Pin-Up Centre Val de Loire 2019

Mis à jour : 31 août 2019

Je suis Justine alias Lady Von Ulrich, j’ai 30 ans et suis Gestionnaire en ressources humaines à Tours.




Pourquoi Lady Von Ulrich ?


Il vient des personnages de la trilogie « Le Siècle » de Ken Follet, c’est d’abord une aristocrate anglaise qui dans les années précédant la 1ère guerre mondiale tombe amoureuse d’un ambassadeur Allemand et qui par amour le suivra en Allemagne malgré la réprobation de sa famille. C’est ensuite sa fille, qui lors des événements dans l’Allemagne des années 30-40 se bat contre la dictature. Ce sont des femmes belles et fortes qui ont su user de leurs atouts pour défendre des valeurs qui m’importent.


D'où te viens cette passion pour Rétro ?


J’ai toujours eu un style à moi, déjà au lycée. Je n’étais pas dans le moule. Je me suis « assagie » avec l’âge mais je n’étais pas moi-même. Il a fallu que mon conjoint m’offre ma première robe pin-up pour que je décide de vivre en assumant mes envies.


Qu'est - ce qui t'a poussé à t'inscrire au concours ?


Une amie m’a transmis l’article qui expliquait que le concours aurait lieu à Blois (chez elle) et je me suis dit pourquoi pas ? J’ai attendu l’avant dernier jour pour m’inscrire car je me disais que je n’avais pas la légitimité pour ce monde. Et, en fait, en discutant avec différentes personnes du comité de région, je me suis sentie à l’aise et j’ai décidé de vivre cette aventure à la rigolade. Et je ne regrette pas !


Comment t'es-tu préparé pour le jour J ?


J'ai fait un plan de mes tenues, j’ai demandé l’avis de mon entourage, j’ai fait des recherches pour assortir mes tenues et resté dans mon monde année 40 sans faire trop de faux pas. J’ai beaucoup appris !





Comment te sens tu la veille de l'élection ?


(Rires) Comment dire … La veille de l’élection j’organisais et présentais la kermesse de l’école de mon fils et j’avoue que je n’ai pas vraiment eu le temps de penser au lendemain. Je suis rentrée à minuit, je mettais mes bigoudis à 1h et en me couchant je me demandais dans quelle galère je mettais engagée ! Mais tellement ravie de retrouver les filles et de partager ça avec elle que je n’avais pas vraiment de stress. Je l’ai eu le lendemain en voyant à quel point toutes les filles étaient top, au point, avec des shows plus géniaux les uns que les autres ! Mais j’ai continué à être moi-même, à prendre les choses à la rigolade et à profiter du moment.


Comment vis-tu l'aventure ? Es-tu satisfaite de tes passages ?


En fait, j’avais plus l’impression d’être à une fête avec des amies qu’à une élection. Je me suis amusée sur les défilés et j’ai voulu partager ça avec le public. Plutôt satisfaite de ma prestation malgré ma voix essoufflée pendant ma présentation et mon énorme fausse note à la fin de ma chanson !


Au moment du verdict, tu entends ton nom, quel est ton ressenti ?


Je ne réalise pas tout de suite, je me dis que je ne mérite pas ma place. Ensuite, je suis prise dans le tourbillon d’une fin de soirée, photographe, rangement des affaires, retour à la maison, tout se passe très vite. Je n’ai pas le temps de me poser trop de question. Je pense que je réaliserais lors de mon premier festival en tant que Miss.


Quelques jours après, tu réalises ?


Je vous raconterais mon ressenti après l’American Tours Festival 


Des projets des envies ? Qu'aimerais-tu apporter au sein du comité ? À ta région ?


J’aimerai profiter pleinement des opportunités qui me seront offertes, vivre cette année à fond et apprendre, des autres, de moi-même pour pouvoir aider les candidates 2020 ! Je suis une grande amoureuse de la Touraine et de son histoire alors j’espère avoir des projets dans ce sens.




Réservation Election Nationale


Merci beaucoup, nous te souhaitons la bienvenue dans l'aventure.

Interview par Tiffany Fauvelle - Reporter Miss Pin-Up France pour Miss Pin-up Mag