Karine 2ème Dauphine Miss Pin-Up Grand Est 2019

C'est Karine, alias Kam Couture, créatrice de vêtements qui a été élue 2ème dauphine Miss Pin-up Grand Est 2019. 





D'où te viens cette passion pour Rétro ?


J’ai cette passion pour le monde des pin-up, mais plus particulièrement la pin-up à la française, depuis plusieurs années.

Passionnée d’histoires et de mode, j’ai toujours été fascinée par ces femmes élégantes, en temps de seconde guerre, qui ont su garder le dessus sur l’élégance, la classe et le charisme malgré les événements que notre pays a connu dans ces moments-là.

Je suis fascinée par les ateliers de couture de 1940, leurs histoires, les modèles, les étoffes, mais également leurs histoires, la restriction textiles, la fermeture des plus grandes maisons de couture, et la renaissance pour certaines d’entre elles…amoureuses des belles étoffes et de l’élégance à la française, il m’a fallu plusieurs années pour sauter le pas et assumer au quotidien ce que j’aime depuis plus de 15 ans ! également les films qui traitent de cette période , à la française ou à l’américaine. Je suis une amoureuse de Pearl Harbor et N’oublie jamais …si j’avais des journées de 72h, nul doute que j’aurais déjà la garde robes de ces 2 films dans mon dressing. Mais ça viendra .


Qu'est - ce qui t'a poussé à t'inscrire au concours ?


Le dépassement de soi, vaincre les démons passés ou du quotidien qui pousse une femme à se prouver qu’elle est capable de le faire et le partage d’un moment avec d’autres personnes qui connaissent et apprécie notre univers. Je suis un peu l’alien de mon village donc ça réconforte de se sentir moins seule. Et, ayant déjà participé l’année dernière, j’en suis ressortie grandie, alors je voulais continuer et poursuivre .


Comment t'es-tu préparé pour le jour J ?


Ça a été super speed avec mon planning, ayant décidé de confectionner toutes mes tenues, il a fallu concilier vie quotidienne, la maman, la chef d’entreprise et la candidate. Cela n’a pas été de tout repos, mais je l’ai fait et j’en suis fière.


Comment te sens tu la veille de l'élection ?


Bizarrement, super sereine, je profite de ma soirée avec ma petite famille, quelques dernières répète de mon show, pour lequel je me mets une pression de fou. Je ne suis pas une danseuse née et je n’ai pas pris la chorégraphie la plus simple, mais je tenais à y arriver. L’année dernière, à la même date, j’étais porteuse de la maladie de Lyme. Il était inconcevable pour moi de sauter, danser, bouger et me donner à fond… après quelques mois assez durs, c’est en partie soigné, que j’ai pu incarner pendant 2 minutes mon idole Mary Poppins, et redevenir une enfant dans ma belle robe .


Comment vis-tu l'aventure ? Es-tu satisfaite de tes passages ?


Je dirais que je la vis au jour le jour, je ne planifie pas.

Je réponds présente quand on a besoin de moi, ensuite je suis fière de représenter ma région via mon écharpe de 2ème Dauphine Grand Est, comme j’ai pu le faire sur l’évènement de l’American Tours Festival dernièrement. Je ne suis pas encore à l’aise quand on me demande pour prendre des photos, mais ça vient doucement !

Entièrement satisfaite, j’ai fait ce que je voulais, je suis restée moi-même sans chichis, avec mon grain de folie.

Nous avions une super équipe en loge, chacune était là pour aider une autre candidate, ou lui glisser un petit mot avant son passage sur scène. J’ai reçu plein de jolis petits mots en sortant de scène ou sur mes messageries, elle est là la récompense des semaines de travail, avoir donné l’image sincère que nous voulions transmettre.


Au moment du verdict, tu entends ton nom, quel est ton ressenti ?


Un peu sonnée, car bon nombre de ceux qui m’entoure savent que je ne convoitais pas d’écharpes. Je suis venue pour me faire plaisir, et surtout pour mon compagnon David et ma puce de 9 ans Madison.

Au moment de la remise de l’écharpe je suis sonnée, et là je baisse les yeux, et je vois les grands yeux bleus de ma fille inondée de larmes.

Je me dis alors t’as tout gagnée, elle va s’en rappeler, elle est fière, t’as réussi !!!

Et les amis aussi qui était présent, qui sont heureux pour moi, qui m’ont vu ces derniers mois, ils étaient fiers de voir que j’étais remonté de cette satané pente. Et moi j’étais pour une des rares fois, fière de moi.





Quelques jours après, tu réalises ?


Je vais te dire très honnêtement que je n’ai pas eu le temps de réaliser et de réfléchir. Je me préparais depuis des semaines pour le lancement officiel de ma marque Kam Créations, qui a été présenté à l’American Tours début Juillet avec le magazine Pure Vintage dont je fais partie.

Alors pas le temps de se poser, j’ai rejoint mon grenier avec l’aide de mes souris pour continuer les tenues de mes modèles. J’ai réalisé lors de cet événement, à la demande de photos dans les allées des halls, c’était génial. 


Des projets? des envies ?


Des projets, ouiiiiiii, plein !!!

Tout d’abord mon site et ma boutique en ligne font leur apparition sous peu, sous l’adresse www.kamcreations.fr, où j’invite les gens à découvrir mon univers.

Je bosse comme une dingue pour réaliser mon rêve de petite fille, et j’ai la chance d’avoir un chéri et une équipe autour de moi, d’une aide et d’un soutien inestimable.

Ainsi qu’une page professionnelle sur les réseaux sociaux. Quand je regarde sur une année, j’ai envie de continuer mon ascension pour décrocher les étoiles, et je ferais tout pour. Pour le moment donc je navigue entres mise en place du site, production de ma collection et à la réflexion des modèles automne hiver 2019/2020.

J’ai des projets clientèles aussi où je m’éclate comme jamais mêlant robes de prestiges et projets Disney, tout ce que j’aime. Je continue également ma collaboration au sein des équipes pure vintage magazine et pure pin-up magazine, qui sont devenus une deuxième famille, et que je remercie grandement d’être là.

Et, en projet quasi immédiat, le départ en vacances avec ma tribu, mon chéri et nos 4 enfants en Normandie, où la chef d’entreprise va ranger sa casquette pour apprécier à fond cette semaine en mode Maman, j’ai tellement hâte.


 Qu'aimerais-tu apporter au sein du comité ? Ainsi qu’à ta région ?


J’aimerais y apporter tout ce que je serais en mesure d’y apporter tout simplement, j’ai déjà répondu présente l’année dernière et au cours de cette année, sans avoir d’écharpe.

Et même avec, je serais encore une fois fidèle au poste, et merci a une de mes premières étoiles, Cathy (elle comprendra).

Je remercie tout particulièrement Jessy Caramels, qui a été une superbe déléguée régionale pendant ces 2 années où j’ai eu la chance d’être présente. Merci pour tout Jessy, et que tes rêves deviennent réalité, tu mérites le meilleur.

Je finirais en dosant qu’il faut sauter le pas, écharpe ou pas, on en sort grandis, on apprend beaucoup sur soi, on rencontre de belles personnes, qui pour certains deviennent des Amis avec un grand A. c’est intimidant, stressant, je le conçois, mais croyez-moi, une fois que c’est fini, vous n’avez qu’une envie c’est d’y retourner.

Merci beaucoup , nous te souhaitons la bienvenue dans l'aventure.




Réservation Election Nationale


Interview par Tiffany Fauvelle - Reporter Miss Pin-Up France pour Miss Pin-up Mag