Miss Pin-Up Hauts de France






Passionnée des années rétro 50/60, mais aussi passionnée d’histoire, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à me documenter sur l’époque d’après-guerre. Admirative de la beauté et du glamour des actrices hollywoodiennes de l’époque je m’inspire de Marilyn Monroe, d’Audrey Hepburn et de Rita Hayworth. Le fait d’assumer ce style au quotidien est devenu une évidence, un moyen de me mettre en valeur. Je suis une femme joyeuse, exubérante et entière à l’image de mes tenues. J’aime associer dans mon style la classe des pin-up des années 40 avec le « peps » et la personnalité des pin-up des années 2000. Je me sens cependant tout aussi féminine qu’une pin-up à la peau vierge et à la longue chevelure. C’est ça la magie d’être une pin-up en 2018, c’est être celle que l’on veut.





Je voulais me lancer un défi, et cette élection, grâce au Comité Miss Pin-up France, représentait un bel accomplissement personnel rendant hommage au milieu rétro dans lequel j’évolue. C’est une grande fierté depuis de porter les couleurs de ma région natale en tant que Miss Pin-up Hauts de France. Je fais mon maximum pour être digne d’arborer cette écharpe. Ce n’est pas qu’un titre mais des valeurs à véhiculer, une histoire, une passion, un mode de vie. J’ai la chance d’avoir un mari qui m’a toujours encouragée à vivre ma passion. C’est d’abord lui qui m’a poussée à me présenter à l’élection, un soutien sans faille qui a supporté les semaines de préparation et de répétition pour cette journée si spéciale.