Pauline candidate Pays de Loire

*Peux-tu te présenter ?

Je suis Pauline, alias Paulinette Pomponette. J'habite à Nantes. J'ai 34 ans (je n’ose pas encore dire 35, mais s'ils approchent).

*Que fais-tu dans la vie ?

Je suis animatrice périscolaire et accompagnante d'enfants en situation de handicap.

Je suis également passionnée de théâtre (que je pratique depuis plus de 20 ans !) et de danse (j'ai fait partie pendant plusieurs années d'une compagnie handidanse).


*Ta passion te vient d'où ?

J'ai toujours eu un style un peu décalé même si j'avais parfois un peu du mal à l'assumer. J'ai toujours aimé porter les trouvailles de ma mamie. Il y a 5/6 ans, j'ai essayé ma première robe "circle" et là, ça a été une révélation, je me suis trouvée vraiment jolie dedans. Un peu plus tard, mon chéri m'a offert un relooking, et j'ai adoré !

*Quelles sont tes influences dans le domaine rétro ?

Au niveau morphologie, les coupes de vêtements style années 50, c'est ce qui me va le mieux.

Je fouille toujours les trésors du grenier de ma mamie, j'aime aussi aller dans les friperies (et à Nantes, on est bien gâtée !). J'aime aussi aller dans les boutiques esprit rock qui propose de jolies tenues neuves bien coupées, et originales ! Je fonctionne beaucoup au "coup de cœur", je ne cherche pas à savoir si c'est pour les "vraies pin-up" ou pas. Je porte ce qui me plaît et surtout des choses dans lesquelles je me sens moi...


*Quelle est ta définition d'une pin-up de nos jours ?

On voit beaucoup en ce moment sur les réseaux sociaux le débat sur les vraies ou les fausses pin-up, sur les pin-up du dimanche, etc. Je ne souhaite pas entrer dans ce débat. Être pin-up, c'est aimer le rétro (sans être rétrograde). C'est surtout, se sentir bien, se sentier belle, et faire ce qu'on aime.

*Tu es candidate, quelle ressenti as-tu sur ce futur évènement qu'est l'élection de région ?

J'ai hâte, et j'espère vraiment pouvoir participer cette année, car l'an dernier, je n'avais pas pu venir car j'étais sur scène avec ma compagnie handidanse le jour de l'élection. Mais j'avais quand même appris à connaître les autres candidates via internet, et j'aurais adoré les rencontrer.

Cette année, j'espère pouvoir y participer, rencontrer tout plein de copin-up, m'éclater, être moi-même... même si, évidemment, je stresse un peu, car mon expérience de la scène est bien différente de ce que sera un défilé pin-up.