• Miss Pin-Up Mag

Virginie Miss Pin-Up Grand Est 2019

Mis à jour : 6 août 2019

Je suis Virginie, alias GINIE GENE, éducatrice de jeunes enfants, j'ai 44 ans. Ginie est le diminutif de mon prénom, et Gene un hommage à Gene KELLY que j’adore.





D’où te viens cette passion pour le rétro ?


Petite, j’avais pour modèle ma grand-mère maternelle. J’ai eu la chance de voir passer des photos d’elle dans ses jeunes années où je l’ai trouvée incroyablement élégante et glamour. Elle était belle, toujours le sourire, pleine d’énergie, attentionnée envers ses proches, et d’une classe naturelle, qu’elle soit vêtue d’un simple tablier ou d’une belle robe et escarpins. J’adorais jouer avec ses talons, ses bijoux et son fard à joues. Vers 15 ans, je me suis pris de passion pour la danse, notamment les claquettes. C’est là que j’ai découvert Gene KELLY et les comédies musicales américaines de cette époque. L’élégance, le glamour et le charisme des stars de ces année-là ont fait le pont entre mes souvenirs de petite fille et la femme en devenir que j’étais alors.


Qu’est-ce-qui t’as poussée à t’inscrire au concours ?


(Rire) Une amie très chère. Elle m’a littéralement passé un savon car au début je ne voulais pas participer, me disant que je n’étais pas faite pour ça ! Je la remercie du fond du cœur d’ailleurs. C’était aussi pour moi un challenge personnel. Mais sincèrement je ne pensais pas finir Miss !


Comment t’es-tu préparé pour le jour J ?


Je me suis concentrée sur un petit show. J’ai été coachée et conseillée par des personnes chères à mon cœur. C’est en grande partie grâce à elles que, malgré les « couacs », j’ai pu aller jusqu’au bout des 2 minutes !


Comment te sens-tu la veille de l’élection ?


Détendue grâce à une bande de pin-up géniales ! Merci à Chloé, Florine, Elia, Bérengère, Sabrine, Vale, Sabrina, Gwendoline, Violaine et notre chouchou, Olivier. Une pyjama party mémorable !!!





Comment vis-tu l’aventure ? Es-tu satisfaite de tes passages ?


J’ai pris cette aventure comme un challenge : aller au bout d’un projet, ne pas me laisser détourner de cet objectif. Ça n’a pas été facile car des événements familiaux et personnels sont venus semer le doute. Mais j’ai tenu bon et «j’ai pris ma place » avec les autres candidates dans cette belle aventure. J’étais tellement contente d’être là que je n’arrêtais pas de sourire lors des défilés. Pour le show, j’étais bien plus stressée. Des petits déboires en loge 30 secondes avant de monter sur scène ont mis mes nerfs à rude épreuve. Mais grâce à la bienveillance et à l’entraide d’une team de candidates au top, j’ai réussi à reprendre mes esprits. Merci à Florine en particulier !


Au moment du verdict tu entends ton nom, quel ton ressenti ?


Houlala ! Tout s’est bousculé dans ma tête ! L’étonnement, la joie, le doute, la fierté… C’était un beau Bazar !

Très émue de voir la déception dans les yeux de mes copinups d’aventure ! Pour moi aucune n’a démérité !


Quelques jours après tu réalises ?


Maintenant oui, mais il m’a fallu plusieurs jours ! Les choses vont très vite. C’est à la fois excitant et un peu angoissant !


Des projets des envies ? Qu’aimerais-tu apporter au sein du comité ? A la région ?


Bien sûr des projets oui ! C’est ce qui nous fait avancer ! J’aimerais qu’avec angélique (1ère Dauphine) et Karine (2ème Dauphine), nous soyons une force pour représenter le grand est toutes les 3 le plus souvent possible, en étant présentes sur les événements, mais aussi en restant accessibles pour toutes les pin-up en herbe et partager cette passion. Je sais que nous serons très bien accompagnées par notre nouvelle déléguée du Comité Grand Est Valérie SCHOETTEL, Fauva Lipstick 2ème Dauphine Miss Pin-up France 2019.

Et puis également, bien préparer l’élection Miss Pin-up France 2020 qui aura lieu au mois d’Octobre prochain.

Merci Tiffany pour ton écoute !





Merci beaucoup, nous te souhaitons la bienvenue dans l'aventure.

Interview par Tiffany Fauvelle - Reporter Miss Pin-Up France pour Miss Pin-up Mag